Olympique cyclisme d'Albertville : site officiel du club de cyclisme de Albertville - clubeo

Récit d'un échec cuisant

7 mai 2018 - 10:02

En ce beau Dimanche 6 Mai se tenait le GP d’Argonay, cher à mon cœur, celui sur lequel je dois prendre ma revanche depuis cette grave chute en 2013. Certe le circuit n’est pas le même, on pourrait même dire que j’ai le chat noir sur cette course car l’an dernier j’ai encore chuté, sans gravité, mais avec de très bonnes jambes.

Cette fois, les jambes sont un peu moins bonnes, les sensations se débloqueront peut-être au fur et à mesure des tours. 26 Au total pour 53km. Circuit sans difficultés majeures mais avec un petit vent qui vient contrarier les tentatives de sortie seul. Départ donné, Jean Luc Reffet, Ludovic Reffet, Vincent Curtet et David Girodon prennent le départ. Ludovic a l’air confiant, plus que moi. Vincent a certains doute, mais on commence à comprendre comment il roule et en général ça s’arrange plutôt bien après le départ, le tout étant de ne pas louper la bonne échappée OU de ne pas faire d’ERREUR.

3 Tours, la montée du faux plat n’est pas extrêmement rapide, je me mets devant et imprime un faux tempo sur 1 tour pensant que cela allait en inciter certains à sortir, c’est à 50m du faux plat que ça se décide mais pas de bon de sortie. J’attends encore 2 tours et imprime un nouveau tempo, on me laisse devant, la tactique est de faire croire que je n’ai pas les jambes, arrive la descente, je fais en sorte de ne pas me laisser déborder pour être devant dans le faux plat et là je lâche les watts, je regarde derrière, le trou se fait, encore un petit coup d’œil et un team Jallet sort aussi en faisant le trou, je l’attends et il prend le relais au sommet du faux plat. On est 2 et on prend le large. 5 tours plus tard, peloton résigné et contrôlé, on compte 1’ d’avance. Dans nos têtes et avec les encouragements ça va se jouer entre nous 2. C’est sans compter sur le CHAT NOIR. A 5 tours mon compagnons du jour crève, ça ne sent pas bon pour lui. On nous annonce toujours 1’ d’avance à 2 tours impossible de changer de roue, il demande un vélo à un de ses collègues… que faire…après avoir roulé plus de 40km en échappée avec lui, je décide de jouer la carte de la sportivité et du fair play…je l’attend… Erreur qui me coûtera la première place du podium car nous nous faisons reprendre, à notre grande surprise, à 500m de l’arrivée.

J’ai pris cette décision car j’ai aussi eu perdu des courses à cause de crevaison et j’enrageais, je ne voulais pas non plus gagner une course dans ses conditions. Ce n’est, pas ma conception du vélo, pas une victoire.

DG

Commentaires

Le CLM de Lechaux support des championnats des Savoies

4 septembre 2018 11:17

Le CLM de Lechaux support des championnats des Savoies
5 de nos coureurs se sont démarqués sur le Chrono de Lechaux. 10km à 5% de moyenne. Nous allons compter dans nos rangs un nouveau champion de Savoie dans la catégorie FSGT3 : Adrien Duflot s'impose en 24'45" et 40ème au général. Romain Bottagisi 2nd... Lire la suite